Cérémonie du 13 juillet

MERCI ! 🇫🇷🇫🇷🇫🇷
Retour en images sur la cérémonie du 13 juillet, organisée par la Ville de Lunéville, en présence du 53ème Régiment de Transmissions et des pompiers de Lunéville. Ce moment solennel rendait hommage aux personnes ayant œuvré pendant le confinement.

👉 Revivez l’intégralité de la cérémonie en vidéo sur notre page Facebook Lunéville et Vous.

Hommage à Mélanie Lemée

Ce jeudi matin, un hommage a été rendu à Mélanie Lemée, dans les locaux de la Gendarmerie Nationale, avenue Caumont la Force. Cette gendarme de 25 ans a été tuée par un chauffard le 4 juillet dernier au cours d’un contrôle routier près d’Agen. Mme le Maire, Catherine Paillard, entourée de ses adjoints et de Christian Flavenot, correspondant défense, ont participé à cet hommage, en présence de M. le sous-préfet, M. le député de la 4e circonscription Thibault Bazin, et des représentants des corps constitués : SDIS 54, Police Nationale, Police municipale…

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Baisse du prix de l’eau à Lunéville

BONNE NOUVELLE !


A l’issue du Conseil municipal du 3 juillet dernier portant sur la concession et l’exploitation du service de l’eau potable, la Municipalité, à l’exception du groupe “une alternative pour Lunéville”, a confié l’exploitation de ce service, pour 10 ans, à un nouveau prestataire, l’entreprise SAUR.
Après près de deux ans de négociation bien discutée, le prix de l’eau va baisser, en 2020, à Lunéville (0,68euros/m3 comprenant la station d’alerte en amont de l’usine).
Grâce à ce patient travail mené par l’ancienne équipe municipale et la nouvelle, les Lunévillois économiseront + de 4 millions d’euros sur la durée du contrat !

Les 80 ans de l’Appel du 18 juin

Le 18 juin 1940, le Général de Gaulle lançait son célèbre appel à la résistance depuis Londres.
Pour commémorer le 80e anniversaire, les autorités civiles et militaires se sont donné rendez-vous en l’église St-Jacques et au monument aux morts du parc des Bosquets.

A l’église, Mme le Maire de Lunéville, Catherine Paillard, est intervenue, de même que Jacques Lamblin ; l’ancien premier magistrat de la Ville a tenu à rendre hommage à Christiane Bérogin et Robert Paillard (adjoints au maire sous Guy Corbiat), décédés dernièrement.

Puis, devant le monument aux morts du parc des Bosquets, faisant face à la colonne des porte-drapeaux, élus et militaires ont rendu hommage au Général de Gaulle et aux hommes tombés pour la France au cours de la seconde guerre mondiale.
Après les discours de Matthieu Blet, sous-préfet, Catherine Paillard, maire, et Louis Stef, président du groupement des sociétés militaires et patriotiques du Lunévillois, 5 gerbes ont été déposées au pied du Monument par :
– Matthieu Blet et Xavier Dubreuil, chef de corps du 53e RT ;
– Thibault Bazin, député ;
– Anne Lassus et Michel Marchal, conseillers départementaux ;
– Catherine Paillard et Jacques Lamblin ;
– Louis Stef et Jean-François Guillaume, conseiller régional.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Programme des animations de Noël

À NOTER :

Patinoire :

Ouverte les lundis de 14h à 19h (malgré la fermeture du marché de noël)
Et les mercredis, ouverture dès 14h !

Le 15 décembre :

L’animation de Noël sera proposée par la Ville de Lunéville. Il s’agira d’un jeu qui vous emmènera du château jusqu’à la place Léopold afin d’aider les rennes du Père Noël à trouver les bons lieux d’atterrissage lors de la distribution des cadeaux. Un jeu idéal pour les enfants et pour découvrir les petits détails architecturaux de Lunéville.

Apéros-concerts :

VENDREDI 13 DÉCEMBRE À 18H30 – CHOEUR DE FEMMES
SAMEDI 14 DÉCEMBRE À 18H – LA FA-MI DO-RÉ + LES PTITS LA
VENDREDI 20 DÉCEMBRE À 18H – LES CROISSANTS D’OR
SAMEDI 21 DÉCEMBRE À 18H – MARY’S GOSPEL DREAM dirigé par Marie Stéphanie Compare

Travaux à venir au centre-ville

L’entreprise Thiriet TP va réaliser, du 28 au 30 octobre, des travaux de réfection de chaussée dans le centre-ville.
Ces travaux se dérouleront en plusieurs phases :

Phase 1 : lundi 28 octobre
La circulation de tous véhicules sera interdite rue Banaudon (entre la rue de la Brèche et la place Léopold) ainsi que sur la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue Banaudon). Des déviations seront mises en place à cet effet.
Circulation, stationnement et arrêt de tous véhicules seront interdits sur :
– la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue René Basset)
– la rue René Basset (entre la rue du Gal Leclerc et la place Léopold)
– la rue Banaudon (entre la rue du Gal Leclerc et la place Léopold).
Les véhicules stationnés depuis le dimanche soir pourront quitter la rue Banaudon le lundi matin avant 8h.

Cette phase de travaux, qui touche la rue Banaudon, a volontairement été planifiée un lundi pour limiter au maximum les désagréments causés aux commerçants et à leurs usagers.

Phase 2 : mardi 29 octobre
Circulation, stationnement et arrêt de tous véhicules seront interdits sur :
– la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue René Basset)
– la rue René Basset (entre la rue du Gal Leclerc et la place Léopold)

Sur la place Léopold, partie comprise entre la rue Gambetta et la rue Banaudon, la circulation de tous véhicules se fera dans le sens rue Banaudon vers la rue Gambetta.
Le marché sera maintenu pendant les travaux.

Phase 3 : mercredi 30 octobre
Circulation, stationnement et arrêt de tous véhicules seront interdits sur :
– la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue René Basset)
– la rue René Basset (entre la rue du Gal Leclerc et la place Léopold)

Sur la place Léopold (entre la rue Gambetta et la rue Banaudon), la circulation de tous véhicules se fera dans le sens inverse, de la rue Banaudon vers la rue Gambetta.

La circulation de tous véhicules sera par ailleurs interdite rue Gambetta, partie comprise entre la rue des Bosquets et la place Léopold. Le stationnement de tous véhicules sera interdit devant et en face du n°55 rue Gambetta afin de permettre aux camions bennes de manœuvrer pour faire demi-tour.

Stanislas : un itinéraire européen en son nom

Le 12 octobre dernier, la route paneuropéenne Stanislas a été portée sur les fonts baptismaux à la chapelle du Château, en présence d’élus et associations des villes de Leszno (Pologne), Zweibrücken (Allemagne), Wissembourg et Lunéville. Avec le développement touristique et économique en point de mire.

En signant en 2019 le traité d’Aix-la-Chapelle, le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merckel ont complété celui de la réconciliation, adopté en 1963 par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer à l’Elysée, en particulier dans le cadre du soutien aux régions frontalières.

Pour y associer les habitants, les Villes de Leszno, Zweibrücken, Lunéville, et dernièrement Wissembourg, en Alsace, se sont référées à l’histoire de la famille royale polonaise Leszczynski qui, par son itinérance à travers l’Europe, a tracé le chemin.

Né il y a trois cents ans à Lviv, en Ukraine, Stanislas Leszczynski a grandi à Leszno en Pologne. Il s’est lié d’amitié avec Charles XII qui lui a conféré la jouissance de sa principauté de Zweibrücken, en Allemagne. Devenu ensuite duc de Lorraine et de Bar, Stanislas rejoignit Lunéville en 1737, contribuant à l’établissement d’une paix durable dans nos régions transfrontalières – Palatinat, Sarre, Alsace, Lorraine – en soutenant culture, sciences et philosophie.

C’est dans cet esprit que la Charte « Sur la route de Stanislas » a été signée le 12. Les élus et leurs partenaires se déclarent prêts à soutenir l’idée de la mise en place d’une route paneuropéenne dédiée aux échanges, à l’économie et au tourisme. « Nous nous engageons, par nos conseils et nos actions, à encourager les bénévoles et à inviter à cet effet d’autres villes liées à Stanislas. Notre avenir est cette Europe commune des citoyens ! »

La Charte a été paraphée par les élus : Catherine Paillard (qui représentait Jacques Lamblin) pour Lunéville, Marold Wosnitza pour Zweibrücken et Adam Mytych pour Leszno. Mathieu Klein, président du Conseil départemental, a apposé également sa griffe ; le Département de Meurthe-et-Moselle, propriétaire du Château, est pleinement partie prenante dans le déploiement de cette route touristique.

Chacun des intervenants a rappelé l’empreinte indélébile de Stanislas dans sa cité, et le bâtisseur infatigable au service de la paix et des Lumières !

Exposition sur le patrimoine lunévillois
Plusieurs partenaires se sont mobilisées pour présenter le jour de la signature, et jusque fin octobre, une exposition trilingue sur le patrimoine lunévillois du XVIIIe siècle : costumes avec le Conservatoire des Broderies ; collection de pièces spécifiques avec les Amis de la faïence ancienne de Lunéville Saint-Clément ; créations ébénistes avec le lycée Boutet de Monvel.
Grâce à l’association Lunéville Château des Lumières, des rencontres pédagogiques seront organisées à destination des enfants et jeunes de 5 à 18 ans sur les thèmes de l’art de vivre au XVIIIe et les métiers d’art.

 

Lunéville décroche la 4e fleur !

C’est une excellente nouvelle pour Lunéville. Le 8 octobre, la commune a obtenu le label 4 fleurs des Villes et Villages Fleuris. Un objectif pour lequel les équipes œuvrent chaque jour depuis plusieurs années. Plus qu’une récompense, ce label est une reconnaissance des efforts réalisés par la Ville, en matière d’embellissement du cadre de vie et d’aménagements urbains durables et cohérents. C’est un atout supplémentaire pour le tourisme, renforçant l’image d’une ville belle, accueillante et respectueuse de son environnement.

Porteur de valeurs d’accueil et de solidarité depuis 60 ans, le label « Villes et Villages Fleuris » est bien plus qu’une distinction. Il témoigne d’une véritable qualité de vie ! Il s’obtient en évaluant le fleurissement et également la démarche environnementale et aussi la propreté, la gestion de l’urbanisme, le respect de la nature.

En mai dernier, la Ville envoyait son dossier de candidature en vue d’obtenir une 4ème fleur à apposer sur son panneau « Villes et Villages Fleuris ». 80 pages de photos et d’exposé sur ce qui est mis en œuvre depuis plusieurs années pour offrir le meilleur cadre de vie possible aux Lunévillois et attirer de nouveaux habitants.

Le jury national, venu le 7 août en visite à Lunéville, a donc examiné la commune sur bien des aspects, à savoir :

  • La motivation de la commune pour obtenir le label

Les membres du jury ont pu rencontrer et féliciter pour leur mobilisation les élus, notamment le maire Jacques Lamblin, sa 1ère adjointe Catherine Paillard et Catherine Laurain, déléguée aux espaces verts et à l’environnement ainsi que les équipes à l’œuvre tout au long de l’année. Ils ont apprécié la volonté forte de la commune d’obtenir ce label et la synergie de tous les services pour cet objectif commun.

  • L’animation et la promotion de la démarche

La Ville est très dynamique puisqu’elle propose, en lien avec ses partenaires, de nombreuses actions à destination des habitants (concours des maisons fleuries, jardins familiaux, portes ouvertes des serres…), des écoles (verger pédagogique, ateliers jardinage dans les établissements scolaires, sensibilisation au développement durable …), et aussi des touristes (fête des plantes, du potimarron ou de l’élevage, Foire grasse, Nuit des jardins de lumière…)

  • La richesse du patrimoine végétal, arboré et le fleurissement

2 200 arbres en ville, 300 hectares de forêt communale, plus de 50 000 plantes produites annuellement… des chiffres représentatifs de l’intérêt porté à la végétalisation de la commune.

  • La gestion environnementale

La préservation de la biodiversité, la réduction des consommations énergétiques, la préservation des ressources naturelles et la suppression des pesticides sont des pratiques évaluées par le label et déjà appliquées à Lunéville.

  • La qualité de l’espace public

Depuis plusieurs années, l’équipe municipale a réhabilité et requalifié plusieurs espaces en veillant à offrir une place importante à la nature et à homogénéiser le mobilier urbain (ex : places St-Rémy et St-Jacques, secteur gare, Jardin Simone et Antoine Veil). Des économies d’énergie importantes ont aussi été réalisées dans le cadre de l’éclairage public.

Ce 8 octobre, le CNVVF (Conseil National des Villes et Villages Fleuris) a délibéré et décidé d’attribuer une 4ème fleur à la Ville de Lunéville qui devient ainsi la 4ème commune à obtenir ce label en Meurthe-et-Moselle ! À travers cette récompense, ce sont toutes les équipes de la ville qui sont mises à l’honneur pour leur investissement quotidien et sans relâche.

Le projet commun et concret de décrocher cette 4ème fleur a créé une véritable dynamique au sein de l’ensemble des services municipaux. D’autres acteurs se sont eux aussi engagés à leurs côtés : le Conseil Départemental, propriétaire du château, très impliqué dans la démarche, notamment au travers de son CAUE, l’Agence Régionale du Tourisme du Grand Est, les associations, les écoles, ainsi que les habitants ont contribué à cette réussite.

Pour Lunéville, obtenir cette prestigieuse distinction est bien plus qu’une récompense pour la qualité d’un ensemble de réalisations. C’est un encouragement, une invitation à continuer dans une direction bénéfique à notre cité, à ceux qui y vivent, à ceux qui la découvrent. Et sans aucun doute un atout supplémentaire pour ceux qui réfléchissent à venir s’y installer.