Des capteurs de CO2 dans les écoles

La Ville procède actuellement à l’installation de 67 capteurs de CO2 dans les 67 classes de maternelle et élémentaire publiques. Outre une lutte accrue contre la COVID19, ces capteurs permettront de déterminer précisément la fréquence et la durée d’aération nécessaire au bon renouvellement de l’air des classes (période COVID ou non).

Catherine Paillard, maire de Lunéville et son adjoint aux affaires scolaires et périscolaires Jonathan Hauviller, suivent de près ce dossier important. En effet, la mise en place de ces équipements n’est pas une obligation mais c’est un choix opéré par l’équipe municipale afin de sécuriser les lieux et de permettre aux enfants et aux enseignants de travailler avec sérénité.

Ces installations représentent un investissement d’un peu moins de 15 000 €. Une subvention sera sollicitée auprès de l’Éducation Nationale pour un montant avoisinant 2 700 €.