Des tablettes pour les seniors

En juin 2020, le CCAS de Lunéville a répondu à une campagne de recensement des besoins en équipement numérique émanant de la fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement. Ce dispositif vise à équiper les établissements dépourvus de numérique en tablettes et bornes wifi.

Les 2 résidences autonomie de Lunéville ont été retenues et ont reçu en juillet 2020, 20 tablettes et 4 bornes wifi pour permettre aux personnes âgées de Boffrand et de Ménil de communiquer avec l’extérieur et de jouer sur des logiciels adaptés.

En complément des bornes wifi offertes par la Fondation, le CCAS a investi  pour l’installation du réseau wifi dans les 2 établissements, les 4 bornes étant insuffisantes pour couvrir l’ensemble des 2 résidences.

Les services de la ville se sont mobilisés pour l’installation en résidences.

Le CCAS a investi dans des logiciels de jeux sur tablettes adaptés aux seniors et financés par le forfait autonomie, accordé par le conseil départemental.

Actuellement, les résidents peuvent s’exercer à des jeux de mémoire, quizz de cuture générale, jeux de réflexe et d’attention, de façon individuelle ou en jouant en réseaux.

Témoignage de résidents 

  • Mme G. s’est essayée aux jeux de puzzles, reconnaissance de sons, pendu, mémory. Aime pouvoir choisir ses niveaux de difficultés. Les jeux lui permettent de s’échapper du quotidien. Mme aime le point « humeur » fait en début et en fin de jeu qui permet de d’évaluer l’impact des jeux sur son humeur.
  •  Mme P. rompt l’ennui grâce aux jeux. Aime jouer en compagnie d’autres résidents. Ne pensait pas que « cela puisse être si facile ». Si bien que Mme envisage d’acheter sa propre tablette pour y installer des jeux téléchargés et communiquer avec ses proches.
  • Mr V. descend chaque jour en salle commune, il ne manquerait pour rien ce rendez-vous. Il découvre de nouveaux jeux, aime celui des formes et couleurs. « Le temps est long sans les jeux ».

Au-delà d’une simple distraction, les jeux sur tablette permettent aux résidents de s’évader et d’oublier l’espace d’un instant les restrictions du contexte sanitaire.

Le lien social est préservé et les journées paraissent moins longues.

Le CCAS projette d’organiser des tournois entre les 2 résidences, des tournois intergénérationnels lorsque les écoles pourront à nouveau partager des temps de loisirs avec les séniors des résidences.