Le temps de Noël à l’Hôtel Abbatial

Voici Noël, le temps de Noël à l’hôtel Abbatial

Les collections permanentes et temporaires de l’Hôtel Abbatial vous invitent à un Noël historique, culturel et magique !

C’est d’une gravure de Lancret que s’installe l’hiver dans cet hôtel particulier, avec ces jeux de patinage sur la glace des étangs gelés du Lunévillois, il y a très très longtemps.

Le sapin est dressé dans le grand salon, la nuit est tombée, et le temps de Noël laisse vivre sa fantaisie. L’âme retrouvée vient  de cette gravure d’un Noël dans l’Est…

Les statues de bronze et de porcelaine de la chambre bleue  se sont animées, et préparent ce temps fantastique. L’ange joue du tambour, et les personnages de Meissen échangent et conversent sur l’écritoire de Jean-George Schlichtig.

 

Il y a des nouvelles que colportent la marchande de journaux, « Noël arrive ».

La question est : Père Noël, viendras-tu par la cheminée  de la chambre bleue, ou celle du grand salon pour déposer dans les doux souliers, quelques surprises, quelques jouets, car les jouets de Noël rêvent nuit et jour, toute l’année à ceux et à celles qu’ils choisiront à leur tour.

Car quand les flocons blancs tourbillonneront dans le ciel et quand le sapin resplendira de lumières, alors l’hôtel abbatial et ses habitants sauront que c’est le moment d’aller s’endormir dans le lit douillet, de la chambre bleue…

 

Et bien sûr, à l’instant du réveil dans les souliers se trouveront douceurs et jouets…


 

Les yeux se ferment, le monde s’endort, et voici la neige et la nuit bleue, voici le givre en sucre fin, voici la maison et le feu, voici Noël vêtu de soie et de rubans, au cœur de l’hôtel Abbatial.

Mais quand la neige tombe, est-ce une colombe qui secoue au vent son plumage blanc ? Se demandent les habitants du lieu en voyageant dans leurs rêves ? Ou tout un cortège de blancs perce-neige, issus des dessins de Grandville qui suit en dansant le Prince Charmant ?

 

La magie de la nuit de Noël, le rêve des enfants…

En cette nuit les oiseaux  présents et peints dans la chambre bleue se taisent. Le soir est magique, ils attendent.

  

Les lilas de la frise du salon  ont fermé les yeux, et les marmottes  du cabinet de curiosité sont aux aguets. Tout le monde attend Noël.

 

Et toutes les façades des maisons, de hôtels particuliers de Lunéville tendent leurs bras vers les chemins mystérieux de cette nuit de Noël. Attendant le petit matin car c’est enfin Noël, voici les vœux, voici les braises sous la cendre, voici la douceur pour tous. Donnons-nous un baiser.

    • OUI Noël, c’est la paix retrouvée…
    • OUI Noël, c’est la lumière de la bonté…
    • OUI Noël, c’est la joie partagée…
    • OUI Noël c’est l’espérance renouvelée…
    • OUI Noël c’est l’amour tant espéré…

Merveilleux Noël à vous !

Pour un voyage dans la chambre bleue…