Ville de Lunéville

La Politique de la Ville a pour but de lutter contre toutes les formes d’exclusion dans les quartiers.

C’est une politique qui s’appuie sur les dispositifs de droit commun de l’État et les actions des collectivités locales.
Elle dispose également d’outils d’intervention qui lui sont propres : il s’agit principalement du Contrat Urbain de Cohésion sociale, du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, du dossier ANRU (Rénovation Urbaine).

Mairie Annexe
46 rue Ernest Bichat
54 300 LUNÉVILLE
Tél. : 03 83 76 48 50

Lunéville Services Meurthe (communément appelé Mairie annexe) a été créé afin de faciliter l’accès des habitants des quartiers Sud de la commune à un certain nombre de services tels que le Service État Civil de la Mairie, le Service Municipal de la Politique de la Ville, le bureau de médiation ou une agence postale communale. Des permanences sont également assurées par  la CAF, le CIDFF, l'Armée de terre, de l'air, la Banque de France, le Dispositif de Réussite Educative, Entraide Chômeurs. Des conciliateurs accueillent aussi les habitants sur rendez-vous.

 

Horaires d'ouvertures de la Mairie annexe :

du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 (17h le vendredi)

Services à la population uniquement le matin (portail famille, inscription scolaire, inscription sur liste électorale, photocopies, fax, tickets jeunes.)
Pemanenciers le matin et l'après-midi (CAF, Dispositif de réussite éducative, OPH...).

 

Espace numérique (labellisé CAF)

Depuis 2017, mise à disposition d'ordinateurs pour les habitants ne disposant pas d'un accès internet, afin de favoriser l'accès aux sites administratifs (CAF, Pôle emploi, Mission locale...).

Les ordinateurs sont disponibles gratuitement, les agents de la Mairie annexe pouvant aider les personnes à naviguer sur le net, à envoyer des mails, etc.
Possibilité aussi d'imprimer des courriers, des CV... (sous condition).

 

Permanences

Bureau de médiation
Le bureau de médiation de la vie des quartiers vous aide dans vos démarches et dans votre vie quotidienne. Il est l’interface entre les habitants, les associations, les structures locales et les services municipaux.

Permanences sur rendez-vous au 03 83 76 48 50 ou par mail nbouchra @ mairie-luneville.fr

- Agence postale communale
Du lundi au vendredi de 13h30 à 16h30

- Armée de l'Air, bureau d'informations
Les 1er et 3e mercredi du mois (avec ou sans rendez-vous) : 10h - 12h

- Armée de Terre
Le 2e mercredi du mois : 13h30 - 16h30
Tél. : 03 83 77 25 25

- Banque de France
Mardi : 8h45 - 12h / 13h30 - 16h15 (sur rendez-vous)
Tél. : 03 83 34 37 19
www.banque-france.fr

- Centre d'informations sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF)
Mardi : 9h - 12h (avec ou sans rendez-vous)
Tél. : 03 83 74 21 07

- Conciliateurs de justice
MM. Ducret et Picot

Sur rendez-vous, le mardi de 13h30 à 17h30, à l'Antenne de Justice
Tél. : 03 83 71 23 60

- Dispositif de Réussite Educative (DRE)
Du lundi au jeudi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h,
le vendredi de 8h30 à 11h.

- Entr'aide Chômeurs
Mercredi : 9h - 12h (sans rendez-vous)

- CNL (Confédération Nationale du Logement)
Jeudi : 9h-12h sans rendez-vous

- Espace numérique labellisé caf
(ordinateurs à la disposition des habitants)
du lundi au vendredi, de 8h30 à 11h30.

La politique de la ville est une politique de cohésion urbaine et de solidarité, nationale et locale, envers les quartiers défavorisés et leurs habitants.

Elle se déploie sur des territoires appelés « quartiers prioritaires de la politique de la ville », caractérisés par un écart de développement économique et social important avec le reste des agglomérations dans lesquelles ils sont situés.

Le Contrat de Ville de Lunéville concerne deux quartiers : le Centre-Ancien et le quartier Niederbronn-Zola.

Succédant au contrat urbain de cohésion sociale (Cucs), le contrats de ville 2014-2020 (prolongé par avenant jusqu’en 2022) s'inscrit dans une démarche intégrée devant tenir compte des enjeux de développement économique, de développement urbain et de cohésion sociale.

Ils fixent le cadre des futurs projets de renouvellement urbain et prévoient l'ensemble des actions à conduire pour favoriser la bonne articulation entre ces projets et le volet social de la politique de la ville.

L'État et ses établissements publics, l'intercommunalité, les communes, le département et la région, ainsi que les autres acteurs institutionnels (organismes de protection sociale, acteurs du logement, acteurs économiques) et l'ensemble de la société civile, en particulier les associations et les habitants des quartiers prioritaires, sont parties prenantes de la démarche contractuelle à chacune de ses étapes.

 

Les contrats de ville reposent sur 3 piliers

1) Cohésion sociale

Les actions relevant de ce pilier visent à réduire la pauvreté, à tisser du lien social et à renforcer la solidarité entre les générations.

Plusieurs enjeux prioritaires ont été fixés dans le cadre du contrat de ville, déclinés par hématiques.

 

    • Réduire les écarts de réussite scolaire,
    • Prévenir et réduire l'absentéisme, lutter contre le décrochage scolaire,
    • Développer la socialisation des moins de 3 ans,
    • Favoriser l'ouverture culturelle, scientifique et sportive afin de favoriser l'appétence pour les apprentissages,
    • Renforcer la place des parents comme acteurs de la réussite éducative de leurs enfants,
    • Accompagner les parents, en particulier les plus vulnérables (mode de garde, familles monoparentales,),
    • Présence judiciaire de proximité et accès aux droits,
    • Soutien aux actions de proximité.

Cadre de Vie et Renouvellement Urbain

Les actions relevant de ce pilier visent à accompagner les démarches d’amélioration du cadre de vie des habitants en soutenant des actions qui viendront compléter et accompagner les dispositifs existants.

Plusieurs items prioritaires ont été fixés dans le cadre du contrat de ville, déclinés par thématiques.

 

    • Améliorer l'attractivité des quartiers dans un objectif de mixité,
    • Favoriser l'appropriation des espaces par les usagers,
    • Sensibiliser à la propreté,
    • Lutter contre l'habitat indigne, insalubre, et indécent,
    • Sensibiliser au développement durable et à l'environnement,
    • Améliorer l'accès, la mobilité.

Emploi et Développement Économique

L’objectif prioritaire de ce pilier vise à réduire les écarts de taux d’emploi entre les territoires prioritaires et le reste de la commune en particulier au bénéfice des jeunes et des femmes.

Pour faciliter cet objectif et permettre l'accès de tous à l’emploi, il est parfois nécessaire auprès de certains publics d’actionner des leviers pour réduire les freins à l'emploi. Ces « freins » à l'emploi sont de plusieurs ordres : mobilité, garde d'enfants, santé au travail, handicap, difficultés linguistiques.

 

a) Emploi

        • Permettre aux publics des quartiers prioritaires d'accéder aux dispositifs de l'emploi et de l'insertion,
        • Ajuster l'offre de formation destinée aux habitants des quartiers,
        • Soutien aux actions d'accompagnement des publics.

b) Développement Économique

        • Appui à la création d'activités,
        • Moderniser et mettre en accessibilité les cellules commerciales,

 

Des habitants, directement associés à la démarche contractuelle : les Conseils Citoyens

Dorénavant, tous les dispositifs (contrats de ville et projets de renouvellement urbain) sont conçus et pilotés en associant les citoyens concernés.

Des conseils citoyens* sont créés dans les quartiers prioritaires. Ils ont pour mission d'être des lieux d'échanges entre habitants, de développer l'expertise d'usage, d'assurer la représentation des habitants dans toutes les instances du contrat de ville et de constituer un espace permettant les initiatives à partir des besoins des habitants.

Pour toute information sdidierjean@mairie-luneville.fr ou adresse du service.

 

Le Contrat de Ville de Lunéville a été signée pour la période de 2015 à 2020, et prolongé par avenant jusqu'en 2022.

CONTRAT DE VILLE - LUNÉVILLE

APPEL A PROJET 2020

Fiche à compléter

Le Dispositif de Réussite Educative (DRE) et Graines de Maternelle, sont gérés par la Politique de la Ville.

Consultez les détails sur les pages dédiées :

> Graines de Maternelle dans Éducation

> DRE dans Accueil périscolaire

Conformément aux mesures prévues par la loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance, les communes de plus de 10 000 habitants et les communes comprenant une zone urbaine sensible sont dans l'obligation de créer un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (C.L.S.P.D).

 

Présidé par le Maire, le C.L.S.P.D est l'instance de coordination locale de tous les acteurs de la prévention et de la sécurité avec pour objectif de les rassembler et de les faire réfléchir ensemble pour aboutir à un programme d'actions et à une évaluation.

 

Il assure l'animation et le suivi du Contrat Local de Sécurité lorsque le Maire et le Préfet, après consultation du Procureur de la République et avis du conseil, ont estimé que l'intensité des problèmes de délinquance sur le territoire de la commune justifiait sa conclusion.

 

Il est consulté sur la définition, la mise en œuvre et l'évaluation des actions de prévention de la délinquance prévues dans le cadre de la contractualisation entre l'Etat et les collectivités territoriales en matière de politique de la ville.

 

Il se réunit à l'initiative de son président en formation plénière au moins une fois par an.

 

Il est informé au moins une fois par an par le Préfet des caractéristiques de l'évolution de la délinquance dans la commune" (Décret du 23 juillet 2007).

 

Des groupes de travail opérationnels, thématiques sont mis en place, permettant d'associer différents partenaires.