Ville de Lunéville

Réseau de chaleur

La  Ville de Lunéville dispose de nombreux bâtiments publics et parapublics sur son territoire. Aussi, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de ces bâtiments, elle souhaite les raccorder à une chaufferie collective, en l’occurrence  une chaufferie biomasse. Une logique qui s’inscrit dans une stratégie au service des énergies renouvelables qui doit permettre à la Ville de gagner en indépendance thermique.

L’étude de faisabilité réalisée en 2021 par un assistant à maîtrise d’ouvrage a montré que la construction d’une chaufferie biomasse  et d’un système de distribution d’énergie permettant d’alimenter les bâtiments était économiquement réalisable.

Au regard des caractéristiques des différents modes de gestion, il est apparu que c’est la concession de travaux et de service qui était le plus favorable à la commune. Celle-ci n’aura pas à assumer ni l’investissement conséquent pour la création des installations (estimé à 10 785 000 € HT), ni le risque d’exploitation qui sera à la charge du concessionnaire. 

Eglise St-Maur : musée de la Faïence

Après la Tour de la Cloche et l’Hôtel abbatial, la Ville envisage la création d’un nouvel espace muséal qui permettra d’enrichir son offre culturelle. Celui-ci sera installé au sein de l’église St-Maur, au coeur même de l’historique quartier des faïenciers de Lunéville, et devrait ouvrir ses portes courant 2023. Le choix de ce quartier pour y implanter le nouveau musée paraissait naturellement évident.
Situé rue Keller et Guérin, le magasin des Faïenceries qui permettait aux visiteurs de découvrir les collections a définitivement fermé ses portes en 2021. Il est donc important pour une ville comme Lunéville, dont l’histoire est intimement liée à la Faïence, de pouvoir toujours disposer d’espaces dédiés.

Au préalable, Monseigneur Papin, évêque de Nancy et de Toul, et Monsieur le curé ont rencontré Madame le Maire afin de l’informer que l’église ne pratiquait plus de culte depuis 2019 et que la désaffection était envisageable. Le conseil presbytéral s’est réuni et à donné son accord pour une autre affectation de l’église.

Une étude va être réalisée pour la mise en place d’une scénographie afin de définir un projet plus précis. Ensuite viendra le temps des travaux de mises aux normes et de conformité avant d’installer les oeuvres.
Les pièces présentées dans la salle d’exposition du magasin des Faïenceries seront naturellement réintégrées dans le nouvel espace muséal. De nouvelles oeuvres viendront compléter l’ensemble.