Ville de Lunéville

Quadri-amputé depuis ses six ans suite à une méningite foudroyante, Théo Curin a réussi à trouver sa voie et vit aujourd’hui sa vie «à 100%».

Ayant débuté la natation au Nautique Club Lunévillois, il est aujourd’hui un athlète de haut niveau, membre du pôle France handisport de Vichy. Malgré son jeune âge, il a déjà à son actif de solides références : 4e sur le 200m nage libre aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016, double médaillé d’argent (100m et 200m) aux championnats du monde à Mexico en 2017, médaillé de bronze aux championnat du monde à Londres en 2019, vice-champion d’Europe du 200m nage libre à Funchal (Portugal)… sans oublier les titres de champion de France Jeune sur 200m nage libre, 200m 4 nages et 50m nage libre. Un palmarès très prometteur pour son jeune âge, reflet de sa combativité et de son énergie face à l’adversité.

Benjamin de l’équipe de France handisport à Rio – il avait alors 16 ans – Théo a été choisi pour représenter la jeune génération dans le cadre de la candidature de Paris 2024. Il a fait partie des premiers sportifs à participer à la websérie « Vis mon sport », et apparait régulièrement dans la série « Vestiaires », diffusée sur France 2. Il est également le présentateur de la web série « Harmonie Heroes ». Ce programme développé par Harmonie Mutuelle vise à agir durablement pour le développement de la pratique du sport de haut niveau ou de loisir pour tous, quel que soit le handicap. En 2019 il rejoint l’équipe du Magazine de la Santé comme chroniqueur, et devient l’égérie d’une grande marque de cosmétiques.

En 2020, Théo a été choisi comme parrain de la Fondaction du journal L’EQUIPE. À ce titre, il va accompagner 15 jeunes lunévillois qui ne savent pas nager.

Théo a annoncé dernièrement ne pas vouloir aller aux JO 2024, il quitte provisoirement les piscines pour prendre de la hauteur et braver le mythique lac Titicaca en Amérique du Sud : une épopée de 8 et 10 jours et 122 km !

Un défi à son image, hors normes, qu’il afferontera avec 2 accolytes : l’ex-championne de natation Malia Metella, 38 ans, médaille d’argent sur le 50 m nage libre aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004, et l’éco-aventurier Matthieu Witvoet, 26 ans, qui a réalisé un tour du monde à vélo et une traversée du détroit de Gibraltar à la nage pour sensibiliser sur la pollution plastique en Méditerranée.

Théo a toutes les qualités humaines pour être un modèle pour tous. C’est donc tout naturellement que Jacques Lamblin, maire de Lunéville, lui a proposé d’être l’ambassadeur de la ville de Lunéville en 2018, ce qu’il a acceptévolontiers. Une décision approuvée à l’unanimité par le conseil municipal.