Ville de Lunéville

Environnement - Espaces Verts

La Ville détient deux labels en lien direct avec ses choix de fleurissement, d'aménagement paysager et de politique environnementale, qui sont "4fleurs" au label des Villes et Villages fleuris, et "3 libellules" au label Commune Nature.

En savoir plus sur ces labels sur la page Labels et réseaux détenus par la ville de Lunéville

Les agents municipaux du service des Parcs, Jardins et Aménagement Paysager se chargent de l’entretien et de la mise en valeur du patrimoine naturel et paysager de la ville.

Le service municipal des Parcs, Jardins et Aménagement Paysager est composé de 17 agents, plus 2 apprentis, répartis en 3 équipes de secteurs. Deux agents sont affectés à la production des plantes et 2 personnes sont chargées de l’entretien des stades. Une technicienne arboricole complète l'équipe.

Le service assure la création, l’entretien et le désherbage des parcs urbains, espaces verts naturels, massifs, sentiers et cheminements, patrimoine arboré. Une partie de l’entretien des accotements, des places, des terrains de jeux, des entrées de ville, des chemins et voies de circulation est sous-traitée à une entreprise d’insertion, Croix-Rouge Insertion Adlis.

Il dispose d’une unité de production des plantes annuelles, bisannuelles, vivaces et arbustives. Cette unité permet de contrôler la qualité des plantes et d’assurer une certaine souplesse d’approvisionnement.

  

Les trois équipes de secteurs bénéficient d’une certaine autonomie dans les propositions d’aménagement et de fleurissement qui sont faites, permettant de motiver les équipes dans leur travail quotidien.

Pour permettre à ses agents de se perfectionner davantage, la Ville les envoie régulièrement en formation. Plusieurs thèmes sont proposés : taille des arbustes, gestion différenciée, conception d'un massif, travail de l'osier, etc.

Le service Parcs, Jardins et Aménagement Paysager dispose d’une unité de production de végétaux sous abris de 400 m², chauffée et divisée en deux espaces. Le service produit annuellement environ 56 700 plantes soit une moyenne de 141 plantes/m² par an.

  •  

Une dynamique transversale

Concourir à l'obtention de labels crée une dynamique sur l'ensemble des équipes municipales. Des objectifs portés par tous : améliorer l’aspect paysager, l’urbanisme, la voirie, les espaces naturels, la maîtrise de l’architecture des bâtiments, la propreté de la ville, l'accès au service public local, la communication, la valorisation, la gestion durable, la gestion des ressources humaines et financières...

La gestion des espaces extérieurs est confiée à trois autres services :

    • Le service voirie assure l’entretien, la propreté, le déneigement et le désherbage de l’ensemble des voiries communales. Le service voirie est composé de 29 agents et 4 contrats aidés.
    • Le service des sports assure l’entretien des infrastructures sportives et des terrains sportifs. Il est composé de 15 agents.
    • Le service cimetière assure l’entretien du cimetière de la commune. Il est composé de 3 personnes dont 2 agents pour l’entretien.
  

Depuis 2008, un important travail est réalisé par l’ensemble des services municipaux : service voirie et aménagement urbain (propreté et éclairage public), service bâtiments (isolation, économies d’énergie), service affaires scolaires (potagers dans les écoles, animations), service
restauration (sensibilisation au gaspillage alimentaire, fournisseurs locaux de produits frais), service imprimerie (utilisation de papiers recyclés), service jeunesse (chantiers argent de poche et bourses au permis de conduire , travaux d'intérêt général ciblés propreté et désherbage), service fêtes et manifestations, service affaires culturelles, service communication. Ils ont tous à cœur d’offrir aux Lunévillois un cadre et une
qualité de vie exemplaires dans tous les quartiers de la ville.

Des organismes et des associations apportent eux aussi leurs concours

    • le Fonds Européen de Développement Régional, qui participe au financement de projets
    • la Région Grand Est, régulièrement sollicitée pour le financement d'opérations
    • le Conseil Départemental 54, qui est propriétaire du château et qui en assure l'entretien
    • la Communauté de Communes du Territoire de Lunéville à Baccarat (CCTLB), pour ses compétences assainissement, rivières et Natura 2000
    • la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), pour son accompagnement dans l'inventaire et la préservation de la faune. Elle nous a accompagnés dans la création d'un sentier et plus récemment conseillés dans le choix des abris et mangeoires à oiseaux installés en centre-ville
    • la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles (FREDON), qui nous a accompagnés dans notre démarche de suppression des pesticides et de gestion différenciée, et proposé des formations et réunions d'information sur la biodiversité
    • la section Ferronnerie d'Art du Lycée Professionnel Boutet de Monvel, dont les élèves réalisent chaque année des décors
    • L'Office National des Forêts (ONF) qui gère les forêts de la commune
    • l’Office Public de l'Habitat (OPH) qui entretient les pieds d'immeubles dont il est propriétaire
    • la SNCF, qui intervient pour la gestion du patrimoine vert d’accompagnement des voies ferrées
    • les associations Les Croqueurs de Pommes, la Société d’Horticulture, et l’Abeille Lorraine, qui oeuvrent au terrain Verres de Montre et proposent des animations (notamment aux portes ouvertes des serres municipales)
    • d'autres associations, comme l’Eco Appart, qui propose des ateliers théoriques et pratiques sur le jardinage et le compostage ou VéloLun', qui sensibilise la population sur la mobilité douce et le développement durable
    • le tribunal qui fait intervenir des citoyens dans le cadre de travaux d'intérêt général (TIG)

 

Patrimoine arboré

La ville de Lunéville compte environ 2 200 arbres en ville, et 300 ha de forêt communale.

Le service Parcs, Jardins et Aménagement Paysager a réalisé en 2014-2015 puis en 2016-2017, en partenariat avec l’institut de formation Agro Paris Tech, site de Nancy, l’inventaire du patrimoine arboré de la ville. Tous les sujets ont ainsi été répertoriés et recensés dans un système d'information géographique (SIG), contrôlés visuellement puis diagnostiqués de manière plus approfondie en cas de besoin par un cabinet spécialisé. Les essences les plus représentées sont les Acer, Tilia et Prunus.
Nous pouvons mettre en avant quelques spécimens remarquables dans certains de nos parcs (par exemple Boffrand), et également chez des particuliers (Rue de la Ménagerie, rue Burtin…).
Nous avons profité de la création du Jardin Simone et Antoine Veil pour améliorer notre patrimoine arboré : 112 arbres plantés répartis dans une vingtaine d’essences originales (Quercus acutissima, Quercus phellos, Fontanesia…).
Le Parc des Bosquets, poumon vert de la ville, avec un couvert arboré très important, ne possède pas d'essences remarquables. Cependant, les 171 marronniers et 178 platanes, vieux de plus de 150 ans, ont une vraie valeur patrimoniale.

  

Patrimoine paysager

La Ville de Lunéville possède un patrimoine végétal important, véritable chance pour les habitants. À travers le végétal, la Municipalité s'attache à donner un intérêt particulier à chaque espace paysager tout au long de l'année.

À chaque nouvel aménagement, même de taille modeste, comme un giratoire par exemple, la dimension paysagère est intégrée et orientée vers l’utilisation de plantes vivaces à floraison échelonnée. Le rond-point de la rue Sébastien-Keller, auparavant en schiste, a été transformé en un bel espace enherbé dont les bords du passage pour piétons sont composés de fleurs, de plantes vivaces et d’espèces d’arbustes à fleurs ou à feuillage décoratif.

  

Chaque projet est étudié et aménagé suivant sa vocation : accompagnement de voirie, square de détente, parc de promenade, … Le choix des plantes est réfléchi en fonction de l’exposition, du sol en place, des contraintes (visibilité, exigüité…) et l’entretien futur de l’espace.
Nous cherchons également à augmenter la diversité dans nos gammes végétales : vivaces, arbustes, graminées, et tout cela en privilégiant l’esthétique des aménagements. Les massifs sont régulièrement renouvelés et rajeunis.

 

Fleurissement

Le service des parcs, jardins et aménagement paysager met en place différents fleurissements durant l’année : estival, automnal et printanier.
Les points de fleurissement sont installés à des endroits spécifiques : entrées de ville, carrefours, devant des bâtiments remarquables, des lieux touristiques.
Depuis plusieurs années, la ville propose un thème général développé sur les différents points de fleurissement. Des structures installées dans les massifs sont fabriquées par les services techniques et par un lycée professionnel pour illustrer le thème choisi. Les Lunévillois apprécient cette initiative et reprennent ces idées dans leurs décorations personnelles.

   

Là encore, nous choisissons une grande diversité dans les variétés et cultivars, presque 200 essences différentes seront mises en place dans les massifs cet été, dont des plantes mellifères afin de favoriser la biodiversité.
Dans les lieux où nous n’avons pas de massifs en pleine terre, nous embellissons l’espace par des suspensions et des jardinières, afin d’apporter de la gaieté sur des espaces qui resteraient très minéraux.

Biodiversité

La préservation de la biodiversité est une préoccupation de la municipalité qui a mis en place un plan de gestion différenciée depuis 2016.
De nombreuses zones d’intérêt et des zones humides sont conservées notamment aux abords de la Meurthe
et de la Vezouze. Leur faune et leur flore sont mises en valeur grâce à des panneaux pédagogiques. Le fauchage raisonné et tardif, dans certains secteurs en périphérie de la ville, favorise la nidification des oiseaux, la protection de la microfaune et la diversification de la flore en respectant les cycles naturels biologiques. Le fauchage n'a lieu que deux fois par an, en mai et septembre.

  

Gestion des ressources

Les ressources naturelles sont précieuses. La municipalité y veille dans ses choix de préservation et de réduction des consommations energétiques. En s'engageant aussi dans une gestion naturelle et sans pesticides des espaces verts, la Municipalité agit pour la santé des habitants et la protection des ressources naturelles de demain : l'air,
les sols, l'eau.

Développement durable

De nombreuses actions dans le domaine du développement durable sont développées : ainsi les élus ont décidé d'exploiter la chaleur naturelle d'une source, située sur la parcelle d'Aqualun', dont l'eau jaillit à une température de 21°C, pour subvenir aux besoins énergétiques du centre aqualudique communautaire et du Réservoir, l'une des salles de réception de Lunéville.

 

La notion de développement durable est également intégrée progressivement dans d’autres domaines. Citons pêle-mêle: l’utilisation du paillage pour éviter le dessèchement des massifs, la plantation de plantes vivaces, le fleurissement au moyen de plantes produites dans les serres municipales, l’attention portée à l’origine des semis, l'arrosage automatique, etc.

 

Des récupérateurs des eaux pluviales ont été mis en place sur des sites municipaux pour l’arrosage des jardinières disposées le long des trottoirs. L’exploitation de l’eau provenant d'un forage, près du stade Fenal permet d'arroser les terrains de sport. Par ailleurs, le contrat d'exploitation du réseau d'eau, inclut un objectif d'élimination des fuites avec un prestataire extérieur.

 

Les vivaces ont pris une part considérable dans le fleurissement, permettant d’économiser les temps d’arrosage et d’entretien. Celles utilisées dans les massifs d'annuelles sont réintroduites dans d'autres massifs ou remises en culture afin de les développer. L'arrosage des vivaces est aussi beaucoup moins exigeant que celui des annuelles. Les économies générées, tant en termes de temps que de coût, ont permis de multiplier les massifs dans tous les secteurs de la ville.

 

Les déchets verts produits par la commune et ses habitants sont collectés dans des bennes, puis acheminés vers un centre de traitement pour être valorisés en compostage. Les arbres broyés sont utilisés pour le paillage.

 

Sa situation à la confluence de la Vezouze et de la Meurthe, donne à Lunéville une structure granulométrique des sols plutôt de type sablo-limoneux. Son passé de cité cavalière (amendement des sols au fumier de cheval), d’agriculture, de maraîchage, lui confère une bonne qualité agronomique que nous essayons de conserver au maximum.

 

Lorsque des travaux sont réalisés, un décapage et une mise en stock des terres végétales est demandé afin de pouvoir les réutiliser dans nos aménagements. Lorsque les travaux nécessitent l’apport de remblai en terre végétale extérieure au site, un intérêt est porté à ce que l’ensemble des terres apportées soit issu d’un même site afin d’assurer un substrat homogène.

 

Le service Parcs, Jardins et Aménagement Paysager a supprimé progressivement l'usage de produits phytosanitaires jusqu'à ne plus en utiliser dès le 1er janvier 2017. En parallèle, il s'est engagé dans une démarche volontaire visant à développer des pratiques plus adaptées. Ainsi, les agents privilégient un ensemble d'actions préventives comme le paillage, l'installation de plantes couvre-sol, mais aussi des actions quotidiennes telles que le désherbage manuel, le balayage mécanique. Un désherbeur thermique a été acheté en 2018.

 

Durant l'automne 2020, des bacs de compostage ont été mis à disposition des restos du cœur. Si cette expérience se révèle concluante, d'autres bacs seront installés dans différents quartiers de la ville.

 

Les principales rues de Lunéville (République, Castara, Banaudon, Général Leclerc, Carnot, etc.) sont désormais équipées de lampadaires LED avec un objectif de 40 % d’économie d’énergie. Les nouveaux points lumineux ont un fonctionnement réduit de 50% la nuit. Tous les lampadaires en mauvais état seront remplacés par des équipements dotés de diodes électroluminescentes. Cet objectif apparaît dans le cahier des charges fixé à la société délégataire de l’éclairage public.
Pour exemple, la mise en lumière de l'église Saint- Jacques restaurée en octobre 2018 s'appuie sur 30 points lumineux pour 75% d'économie d'énergie, par rapport à l'équivalent antérieur.

Des habitants investis

Au-delà des nombreux supports d'information proposés, ce sont des animations, des actions de sensibilisation et de pédagogie qui rythment la vie quotidienne des Lunévillois en faveur du fleurissement et de l'environnement.
De nombreuses activités sont dispensées aux familles et écoliers. Des partenariats avec des associations permettent également de mener des opérations de sensibilisation auprès du grand public.

Aux côtés des Croqueurs de Pomme, de l'Abeille Lorraine et de la Sociéte d'Horticulture de Lunéville, la Ville a participé à la transformation de l'ancien terrain "Verres de Montre" en un bel espace arboré et pédagogique.
Le verger de Jolivet, aux portes de Lunéville, est ouvert à tous et notamment aux scolaires. Il est porté par la Communauté de Communes et se compose d’une parcelle d’environ 3 000 m² de verger ancien, intégrée dans un ensemble plus large de vergers familiaux. Il permet à tous les habitants de Lunéville et ses alentours, petits et grands, d’être sensibilisés aux espèces végétales et animales locales, à la nature et aux soins du verger.
Le verger conservatoire derrière le cimetière héberge également des ruchers familiaux.

Les écoliers de Lunéville participent à des projets éducatifs orientés vers le développement durable, l’écologie, le non-gaspillage alimentaire et autres bonnes pratiques. L’objectif est de faire comprendre aux enfants dans quel environnement ils évoluent et quelles sont leurs responsabilités vis-à-vis de la nature et de la collectivité.

 

Des attraits touristiques indéniables

La promotion touristique, dans le domaine du végétal et des jardins, est importante. Nombre d'animations ont lieu chaque année à Lunéville et attirent voisins régionaux et touristes, de la traditionnelle Foire Grasse à la fête du potimarron ou à la fête de l'élevage, en passant par la Nuit des Jardins de Lumière.
Par ailleurs les topo-rando détaillent les circuits et sentiers de randonnées à découvrir à Lunéville (Sentier des Folies, sentier des Rappes, sentier du Léomont, sentier de Thiébauchamp, circuit des Quatre-Vents).

 

Professionnels

Que ce soient les institutions publiques, ou les prestataires privés, la municipalité travaille en concertation avec l'ensemble des acteurs qui interviennent sur le domaine public.
Chaque année, des rencontres ont lieu avec les fournisseurs privés d'eau, d'électricité, de gaz, de réseaux de télécommunication, d'éclairage public, etc. afin de faire le point sur les travaux à mener et coordonner l'ensemble pour intervenir aux mêmes endroits en une seule fois. Cela permet de réhabiliter les rues dans leur ensemble, de limiter les désagréments pour la population et de réduire l'empreinte carbone causée par les travaux. Il en est de même avec les institutions, comme la CCTLB qui a en charge l'assainissement, et est donc partie prenante des travaux menés en ville, ou encore le département autour des projets liés au château, ou même l'OPH pour l'aménagement des secteurs leur appartenant. Des animations sont également coproduites avec ces partenaires, qui peuvent intervenir lors de manifestations communales.

 

Suite au durcissement de la législation, la Ville s’est engagée en 2016 à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires, et les a totalement supprimés au profit d’actions mécaniques en 2017. Ce changement de pratiques a bien évidemment des effets sur le rendu visuel de la ville qui n’en est pas moins propre mais certes, plus verte.

Au cimetière notamment, quelques herbes et espèces sauvages peuvent fleurir ici et là, n’étant plus systématiquement fauchée ou arrachée. Les allées et surfaces gravillonnées sont engazonnées depuis 2017. Cette technique vise à empêcher la pousse des herbes indésirables et à diminuer le temps d’entretien pour les agents. Le gazon choisi résiste au piétinement et a une croissance lente, nécessitant seulement 3 ou 4 tontes par an. Du sédum (plante rampante vivace) est également planté entre les sépultures. Cette espèce, nécessitant très peu d’entretien tapisse le sol et ne requiert ni tonte ni arrosage.

Cette végétation n’est pas le signe d’un manque d’entretien, mais de nouvelles pratiques. Progressivement, un nouvel équilibre s’établira.

Horaire d’ouverture du cimetière
Du 1er lundi ouvrable de novembre au 1er lundi ouvrable d'avril : 9h30-17h
(dès 7h30, les samedis, dimanches et jours fériés)

de 7h30 à 19h le reste de l’année

Ouverture du bureau
de 9h à 12h00 et de 13h30 à 17h00
du lundi au vendredi
de 9h à 12h le samedi matin
fermé les dimanches et jours fériés
(exception faite du jour des rameaux et de la Toussaint)

Consulter le Règlement du cimetière

Vos balades vertes à Lunéville

Aires de jeu

Sentier des folies

Au départ du sentier des Folies, sur les hauteurs de Lunéville,
une table d’orientation est installée sur un promontoire
qui offre une superbe
vue sur la cité cavalière.
Des bornes thématiques jalonnent le parcours de
3 km environ.

Départ : Chemin de Friscati

Plusieurs aires de jeu sont en accès libre en ville. Elles sont entretenues par le Service des Parcs et Jardins. Elles sont situées : Jardin Veil, place Léopold, square de la Barollière, square de Niederbronn, square des Cerisiers, square Gilbert Bauvin, square du centre social Les Epis, square devant l’école Capitaine Nicolas, square cité Cécile, square Zac de Méhon.

Parc des Bosquets

Poumon vert de la Ville,
profitez de son jardin à la française et de son parc,
avec vue sur le château

 

Service Parcs et Jardins

Horaires d’ouverture :
– ÉTÉ du lundi au vendredi : 7h à 12h et 13h à 15h30

– HIVER : du lundi au vendredi : 8h à 12h et 13h à 16h30

Responsable de service : Claire LEFEVRE
03 83 76 48 59 – espaces-verts@mairie-luneville.fr

Jardin de l’Abbé

Ce jardin de curé
met en valeur le potager
du XVIIIème siècle.
Légumes simples,
plantes aromatiques et
de décorations forment
un théâtre vert.

Consultez le règlement des parcs et jardins

Jardin Simone
et Antoine Veil

Un jardin récent ou plus de 110 arbres ont été plantés et qui propose une magnifique aire de jeu en bois

panneau interdit

Consultez l’arrêté municipal
sur le nourrissage des animaux.

Forêt de Mondon

4500 hectares de forêts proposant un  parcours de santé et une chasse au trésor