Résidence de création au théâtre

Les théâtres, comme tous les lieux de culture, ont rouvert leurs portes après plusieurs mois de confinement.
A Lunéville, Frédéric Fage et son équipe ont repris le chemin des bureaux et coulisses. Sur les planches, pas encore de spectacle proposé au public mais des voix et des pas qui se mêlent. Et les projecteurs qui reprennent du service. Du 24 au 31 mai, une partie de l’équipe de ‘Coupable[s]’ a en effet pris ses quartiers pour une résidence de création. Cette pièce, adaptation par Jean-Paul Lilienfeld du roman de Jean Teulé ‘Les lois de la gravité’, aborde les thématiques des violences conjugales et des féminicides. La trame ? Une femme pénètre dans un commissariat et avoue avoir assassiné son mari dix ans plus tôt, jour pour jour ; demain son crime sera prescrit…

Durant toute la semaine, les actrices Anne Richard, Gaëlle Billaut-Danno et le comédien Erwan Orain sont réunis pour répéter les différentes scènes, sous la houlette de Frédéric Fage, metteur en scène, et d’Olivier Oudiou, créateur lumière.

Tous travaillent pendant la semaine entière, et 8h par jour, pour répéter et peaufiner la pièce : le jeu, les placements… ‘Coupable[s]’ sera en effet présentée au festival OFF d’Avignon, en juillet prochain. “C’est la première fois que la scène lunévilloise sera représentée lors de ce rendez-vous culturel incontournable de l’été”, souligne le directeur du théâtre Frédéric Fage.
Et tous sont ravis de (re)goûter enfin à cette immersion.
“Moi j’ai arrêté la scène en mars 2020, ça faisait donc plus d’un an”, confie Anne Richard. L’actrice qu’on a pu voir notamment à la télévision dans la série ‘Boulevard du Palais’, au côté de Jean-François Balmer, est enthousiaste. “On a vraiment l’impression de se remettre à vivre car c’est notre métier qu’on nous a enlevés pendant plusieurs mois (…). Le jour où on retrouvera le public, l’émotion sera d’ailleurs sûrement au rendez-vous. “
Même son de cloche chez Gaëlle Billaut-Danno, qui a reçu l’an dernier le prix “Théâtre” de la Fondation Charles Oulmont pour son rôle dans ‘La Journée de la Jupe’, adaptation théâtrale du film de Jean-Paul Lilienfeld. “On a arrêté cette pièce fin octobre 2020. Pour nous, la scène c’est un endroit où on se nourrit, c’est notre source vitale.” Une source qui s’est donc tarie avec les confinements successifs. “Cette situation inédite nous a tous meurtris”, souligne de son côté Frédéric Fage.

La pièce ‘Coupable[s]’, Anne Richard et Gaëlle Billaut-Danno se l’étaient déjà appropriées en juillet 2020, à l’occasion d’une lecture au Palais des Papes, à Avignon.
Sur scène, Anne incarnera le lieutenant de police, Erwan son subalterne et Gaëlle la femme qui a tué son mari et qui veut être arrêtée. La pièce devrait être à l’affiche à Lunéville en début de saison 2022-23.
Gaëlle Billaut-Danno reviendra plus tôt dans la cité cavalière puisque ‘La Journée de la Jupe’ sera jouée le 15 octobre, avant de partir en tournée à travers la France jusqu’en avril 2022.

Cliquez sur les photos pour les agrandir